Alo ui cer Internet
Oasis, viande grillée, quoi de neuf dans la réalité augmentée

rubberduckzilla

Crazy Oasis

Il s’agit d’une campagne UK, malgré toutes les apparences. Quatre jeux avec réalité augmentée animés par un poussin complètement déjanté qui se prend entre autres pour Godzilla : voilà ce qu’on découvre en arrivant sur le site. Le lien avec Oasis ? Euh… en fait il se passe dans la pub TV :

Donc une fois que vous êtes entré dans l’univers de la campagne, complètement barré, vous êtes prêt à vous lancer dans l’advergame de réalité augmentée le plus débile du moment : “Massive Aqua Rampage“, ou le poussin destructeur aux yeux laser. Alors ok, “Oasis, pour ceux qui n’aiment pas l’eau“, c’est pas vraaaaaiment dans la mouvance du manger-bouger actuel. Mais revenons au jeu,essayez-le, c’est top.

Un autre jeu d’évitement existe, mais pas top, et deux autres jeux ne sont pas encore dispos. Espérons qu’ils seront du même niveau d’absurdité délicieuse que ce premier. Et l’eau c’est bien quand même.

Living Squatch

Vous avez déjà vu Big Foot ? Non ? Bin en attendant, vous pouvez jouer avec lui. Et là c’est très très fort : plusieurs scènes sont disponibles, à vous de les enchaîner pour que le personnage fasse une animation complète. Un peu comme une petite table de montage en ligne, l’interface permet aussi d’enregistrer sa vidéo pour la publier dans une galerie ou en download. Très très fort.

living-sasquatch-augmented-reality

Avec tout plein d’animations à disposition, il y a clairement moyen de s’amuser à créer des petites saynettes rigolotes. Bon j’ai tenté un truc, fait en 10mn avec 3 répètes. Alors faire vivre Sasquatch, oui mais pour quoi ? Eh bien pour de la viande grillée, tout à fait. Jack Links, qui a pour baseline “feed your wild side”, utilise le Sasquatch dans sa com.

Réalitée augmentée, le début

Un canard qui shoote des immeubles, un Big Foot en 3D qui bouge selon les actions déterminées… On est là qu’au prémices de la RA. Si aujourd’hui les “grosses applis” nécessitent d’installer un logiciel capable de faire le lien entre la webcam et l’application, c’est de moins en moins le cas. Exemple avec Oasis et Jack Links. Et puis c’est sans compter sur les développement non pas à but publicitaire, mais utiles (pour de vrai). Cette expérience d’application est un exemple des nombreux travaux en cours.