Alo ui cer Internet
Nescafé dérape avec son wake up service

wake-up-service-de-mes-deux

C’est forcément humain

Pour qu’on vous appelle à 6h du matin et qu’on rappelle après être tombé sur le répondeur, c’est qu’il y a forcément une urgence, un problème, quelque chose. Une giclée d’adrénaline parcourt mon corps, en un instant je suis debout, yeux grands ouverts, le coeur battant. Le temps d’aller attraper le téléphone dans la pièce d’à côté, ça a déjà coupé. Zut. Je regarde le numéro : 01 72 87 16 92. Inconnu au bataillon. Mince c’est quoi ? (et là en quelques secondes des concepts passent par la tête : police, hôpital, autre). Je vérifie quand même mes mails (c’est un smartphone) au cas où l’urgence serait d’abord passée par un message, mais non, rien. Trululu ! Ha! ça resonne entre mes doigts ! Je décroche : “Allô?”. Puis me fige.

Wake-up sévices

Une cacophonie hurle dans mon oreille, je ne comprends pas grand chose. Des bruits de trompette, une fanfare (?), des gens qui hurlent des “ouaaais, ouaaaais”, genre trop contents les mecs. Avec une compression sonore pourrave, ce qu’ils articulent est incompréhensible. Juliette, réveillée et aussi interloquée que moi par ces appels matinaux, me demande qui c’est. “Un truc automatique” je dis. Ca raccroche. Je suis abasourdi : quelqu’un a pensé à me réveiller à 6h du mat pour me balancer un son de merde dans les oreilles, auquel je n’ai rien compris, pensant que ça me ferait rire. Non mais euh. Je reçois un SMS à ce moment là : “RDV sur facebook.com/nes pour découvrir quel ami t’a programmé ce réveil avec le wake up service NES!”
Ok. Nes ? Pas Nintendo. Nes, comme Nescafé ? WTF ?! Reprenons. Voici le résultat fantasmé que l’agence conseil en communication a dû vendre à son client lorsqu’un individu se fait avoir par cette blague :

“Ah ah, ah ils sont forts. Ils ont appelé sur mon portable, ah ah, c’est pas mal. Bon, maintenant que je suis réveillé, je vais me faire couler un bon café moi. Tant pis si j’ai pas assez dormi, j’ai bien ri haha. Chérie ! Chééérie ! t’es réveillée toi aussi ? Ah ah, tu veux savoir qui c’était ? Attends j’ai reçu un SMS. Oh, on peut connaître l’identité du plaisantin en allant sur Facebook. Rholàlà, je sais pas qui c’est, mais c’est un sacré rigolard lui, alors ! Ah ah!”.

Réaction réelle :

Putain de putain de fuque. Mais c’est quoi ces conneries. Quel est le batard qui a mis mon numéro dans ce truc de merde. Oh un SMS. Ha ha! on peu retrouver l’enfoiré qui m’a fait ça. Cool. Il va douiller. Et NES, eh bin il sont pas très malin de suivre leur agence sur le coup. Qui a Nescafé, c’est Ogilvy non ? Rha les enfoirés. Quelle merde ce truc, quelle merde !

Bien évidemment, l’adrénaline injectée dans le corps quand on comprend que quelque chose cloche avec le téléphone empêche de se rendormir de si tôt. Alors je sais, plein de français se lèvent à 5 ou 6h, etc. Mais moi non, désolé, j’ai pas le même rythme. Et ça me fait pas beaucoup rigoler.

Sur Facebook, tu deviens bourreau grâce à NES

Sauf que chez Ogilvy, ils ne s’arrêtent pas là. En plus d’avoir réveillé plein de blogueurs avec leur blague stupide (ils s’attendaient à quoi, un billet dithyrambique ? Srsly?), l’appli Facebook a été conçue par un sadique. On croit qu’on peut connaître l’identité de notre bourreau, mais c’est faux. Ces batards affichent 8 potes dont UN est le sadique. Mais impossible de savoir qui c’est (bon moi je sais, par déduction). Donc l’appli propose de punir celui qu’on pense être l’auteur. Mais sachant qu’il y a beaucoup de chances de se planter, on inflige ce sévice à de nouveaux innocents. Ou comment propager la haine de manière virale. Ajoutons à cela un concours inter-écoles, et c’est la guerre ouverte. Non mais n’importe quoi. Horaires de réveil : de 5h30 à 9h. Non mais lol, on a eu de la chance avec 6h00 ou bien ? Comme le dit si bien le communiqué de presse : La campagne « Wake Up, Live More » c’est une énorme réaction en chaîne : de la personne qui réveille ses potes à celui qui veut trouver qui l’a sorti du lit, c’est toute la France qui va se lever ! De la gangrène !

wake-up-service-de-merde

Se protéger

Puisque dans les CGU on ne peut pas faire bloquer son n° de téléphone pour une attaque potentielle à venir, je vous invite à mettre le n° 01 72 87 16 92 en “ignoré permanent” dans votre répertoire.

Pour avoir déjà réfléchi à des concepts de call-back (où on appelle le téléphone du participant depuis un site web), jamais on a franchi la limite du “je fais appeler un pote pour lui faire une sale blague”. C’est complètement déplacé, on dépasse les sphères de l’intime avec le téléphone. C’est peut-être ma faute d’être un vieux con aigri, de le laisser allumer, mais c’est mon outil de travail et j’ai besoin de l’avoir connecté en cas d’urgence. Pourquoi vouloir faire toujours plus trash dans le négatif ? C’est tellement débile. Et ça énerve, c’est tout. C’est juste du spam.

  1. juliette says:

    Mais qui espèrent-ils viser avec ça ? A part les ados, que ça pourrait éventuellement faire rire ? En même temps, on dirait bien que c’est leur cible, avec le concours écoles, et le langage employé (“réveille tes potes”). Mais est-ce qu’on boit du Nes quand on a 14 ans ?

    En tous cas, NUL NUL NUL, j’ai détesté être réveillée comme ça, j’ai moi aussi pensé à l’hôpital dès que ça a sonné une deuxième fois, et j’ai reporté la page Facebook comme Spam (et je propose que tout le monde fasse de même).

  2. littlecelt says:

    Awesome, c’est un truc à te flinguer la réput d’une marque ce genre de canulars téléphonique. Ils ont fait appel à Lafesse ? :P

  3. Zara says:

    Oh putain, c’est abusé !
    Moi qui suis de très mauvaise humeur le matin, et qui me lève très tard, ça m’aurait rendue folle !!

  4. Guillaume says:

    Horrible…

    Bon, et c’était qui au final ? =)

  5. gaetan says:

    @guillaume bin un disque enregistré, pour dire “Nes c’est trop bien le matin”. Super..

  6. Gonzague says:

    Je crois que j’ai eu un peu pire que toi. Alors que je m’endormais hier soir j’ai reçu un appel qui se faisait passer pour la brigade de répression des fraudes. Je ne sais pas du tout de qui il venait mais ça sonnait comme un callback à la con…. une voix, une sirène de police “on arrive chez vous”

    Et j’ai aussi eu un coup de fil ce matin mais je ne sais plus ce qu’il disait ce matin :D

  7. Da Scritch says:

    Quand je bossais dans une multinationale du service téléphonique surfacturé (où j’ai importé en France le concept de sonneries téléchargeables), les opérateurs nous ont interdit de faire de l’appel automatique ou de l’envoi de SMS entre 22h et 7h.

    Donc visiblement, il y a eu un abus grave de cette agence.

  8. Guillaume says:

    @gaetan Oui, mais quel (futur ex) ami l’a programmé ???

  9. gaetan says:

    @guillaume! ha! je sais mais je dirai pas ;)
    @Gonzague horrible..
    @Da Scritch il me semblait bien, sauf si ça a changé ?

  10. Leeloo says:

    Ah bah dis donc, en voilà du concept sympa pour perdre des amis…!

  11. neurofactory says:

    Hello,

    Alors, bien dormi ? Ca aurait été sympa comme début de SMS…

    En tout cas, ton billet m’a bien fait rire, mais je souhaiterai quand même modéré les propos tenu à l’encontre de ce genre de dispositif.

    En effet, être réveillé à 6h du mat’ est abusé, mais je me souviens d’une opé pour la marque d’alcool Soho où tu pouvais piéger tes potes en leur faisant croire qu’un groupe de potes avait débarqué en bas de chez eux et qu’ils voulaient le code pour monter faire la fête. Bon, je ne me rappelle plus du message précis, mais le dispositif était plutôt sympa.

    En gros, il ne faut pas en faire une généralité, et le fait de pouvoir piéger ses potes peut-être une campagne intéressante si cela ne relève pas du sadisme comme l’opé Nescafé…

    Sur ce, bonne journée !

  12. Tim says:

    Moi je connais le salaud qui m’a vendu, mais il est faible et sous contrat, alors bon…
    En terme de campagne c’est couillu, mais probablement pas bien reçu, surtout pour des “influents” (comme moi (?))qui se réveillent probablement après 8h !
    Bel article du tac au tac gadu anyway !

  13. gaetan says:

    @neurofactory : je suis d’accord, les pièges c’est cool quand c’est drôle pour tout le monde. Si tu sais que tes amis sont en soirée, où du moins si tu connais le contexte actuel : ça passe. Mais les réveiller, on est d’accord, ça passe pas :p
    @Tim : oui, “dans la publicité” on se lève tard ;)

  14. Clément says:

    Il y a… plus de 3 ans maintenant (juin 2007), la Croix Rouge française avait quand même fait beaucoup plus soft, tant sur l’horaire que la cause ou l’appelant.
    Se faire “réveiller” à 10h du mat’ par Adriana Karembeau pour “la bonne cause”, c’est quand même autre chose que cette opération sadique…

  15. Joseph says:

    Jouissance :)

  16. spookette says:

    Parfait donc. Ils entrent donc dans ma black-list, au même titre que les fenêtres KparK, les hotlines proposant de la défiscalisation immobilière et les cuisines Vogica. Bad buzz bien mérité en tout cas. Et franchement Nes…qui boit ça aujourd’hui??

  17. […] Avec une compression sonore pourrave, ce qu’ils articulent est incompréhensible » explique Gaduman sur son blog. Le blogger a été l’un des quarante qui ont eu le privilège de se faire réveiller (pour […]

  18. Olivier S says:

    Ok je vais passer encore pur un bisounours mais bon, comme OP pour une appli qui te réveille le matin, tu veux faire quoi à part réveiller le matin ? ^^
    Eh ouais ça gonfle tt le monde mais c’est pas le principe des canulars téléphoniques ?
    Bref ça va une heure de sommeil perdue, ça va pas me tuer et bon, ça me rassure de ne pas être [encore] devenu un vieil aigri ronchon ;) même si je suis d’accord, c’est assez maladroit. On a juste passé l’âge (c’est le jour pour dire ça ^^) je crois…
    Puis de toute façon aujourd’hui je suis d’une bonne humeur inaltérable :D

  19. Perso, je me démerderais pour trouver le numéro de tel du domicile (le fixe hein, pas le mobile, il peut l’éteindre) du directeur marketing de Nespresso et je le ferais circuler sur la toile au plus grand nombre, je le mettrais aussi sur le wall facebbok de l’opé Nes, histoire que nous aussi on rigole

  20. mry says:

    Les équipes d’Ogilvy d’Eric Maillard ont merdé.
    Cela arrive.
    S’ils s’excusent tout rentrera dans l’ordre.

  21. Arnaud says:

    Je me demande qui a merdé… Qui de l’agence ou du client n’a pas su se rendre compte (ou n’a pas voulu) que réalisée ainsi, une telle opé pouvait essentiellement générer des réactions négatives.
    Des fois, prendre 5 minutes pour réfléchir à ce qu’on fait, ça peut être une bonne chose.

    Au passage, au-delà du côté relou “on te réveille à 6 dum’ “, je trouve qu’avoir comme principal message des hurlements quand l’interlocuteur décroche (je me base sur ton récit, Gadu), c’est d’un niveau créatif incroyablement bas et digne d’une blague d’enfant de 6 ans…

  22. Victor says:

    Pareil, un bon WTF, sauf que moi j’ai pas décroché. J’ai par contre rappelé et je me suis pris direct la voie sur répondeur me disant d’aller sur facebook.com/nes (étant dans les vaps j’ai simplement compris “NEUF).

  23. Dugland says:

    LOL, j’ai inscrit tous mes potes de France Telecon

  24. CLaueR [MS] says:

    @Charles_Nouyrit : Pas Nespresso, mais Nescafé Nes. Sur une cible de clientèle Nespresso ça serait carrément impardonnable pour le coup :)

  25. Renaud says:

    Je suis choqué vraiment ! C’est l’hôpital qui se fout un peu de la charité. Non?

  26. @Clauer oups lol

  27. Faut pas donner son numéro sur Facebook aussi ;-)

  28. Thévenin says:

    Ogilvy a conçu ce truc ? J’ai bien lu ? Ces gens méritent d’être châtrés, non ? En plus, on connaît leur adresse…

  29. […] A noter que parmi les victimes de cette blague pourrie, j’ai relevé les tweets ci-après + Gaetan qui signe un excellent article sur le sujet. […]

  30. Je pense que c’est une campagne gouvernementale, pour réveiller la France qui se lève trop tard ou alors Michael Youn est devenu créatif chez Ogilvy… C’est selon… ou pas !

  31. Oups il y a un bug sur ce site, mon commentaire se retrouve “décoré” de l’avatar de quelqu’un d’autre…

  32. gaetan says:

    @vincentbardet ça arrive quand l’identifiant n’est pas reconnu, c’est comme un avatar par défaut.

  33. Je ris je ris (pour l’effet voulu).

  34. Bess says:

    Oui mais encore une opé pour le Morning Live, cela aurait été drôle. Mais là, je me suis inquiété pour rien en plus. Heureusement que mon téléphone était en vibreur.

    Sinon sur la page Fan, vous avez qu’à faire un report pour alerter FB. Tout en bas de la bas sur la colonne de gauche. ;)

  35. […] ont partagé ma douleur matinale : Gaduman, la page Facebook […]

  36. Cata says:

    Tu parles d’une pub… tous les produits NESTLE à la poubelle et sur ma blacklist de courses

  37. Heureusement que ça ne m’est pas arrivé parceque sinon je crois que le mec qui a conçu l’opé il serait mort à l’heure qu’il est ! :-D

    Le sommeil c’est sacré (et je dors avec des boules Quiès TOUTES les nuits).

  38. Immo says:

    Très bien écrit, on sent la colère dans chacune de tes lignes, et je la partage !

    Moi ça me rappelle l’épisode des Simpsons où Homer récupère une machine qui appelle automatiquement les gens. Ça les réveille toutes les nuits, avec un message où il a enregistré “envoyé un chèque”.

    L’épisode était d’autant plus réaliste qu’il recevait des chèques, à la fin, aussi débile soit le message et le fait qu’il réveillait tout le village.

  39. littlesa says:

    Mon dieu, mais ils n’ont vraiment pas pensé que la plupart des gens ne sont du matin du tout ? Sinon le côté panique genre si ça insiste c’est qu’il y a forcément un problème ou une urgence, pareil…

  40. Antonin says:

    C’est vrai que c’est assez hallucinant de penser qu’on puisse provoquer un buzz positif en reveillant des gens à 6h du mat, tellement previsible que la majorite des gens le prendront mal… suffit juste de se mettre a la place des gens que tu appelles pour comprendre que c’est vraiment n’imp’

  41. […] les mecs. Avec une compression sonore pourrave, ce qu’ils articulent est incompréhensible » raconte Gaduman, traumatisé par cet appel, sur son blog. « Pour qu’on vous appelle à 6h du matin et qu’on rappelle après être tombé sur le […]

  42. […] Publigeekaire, Cyrille Chaudoit ou encore Gaduman en ont notamment fait les frais et se sont défoulés […]

  43. Raphaël says:

    Nes’pas

  44. JMS says:

    Ça c’est du Buzz, c’est à dire, on en parle, ça se propage, mais va-t-on pour autant boire du Nes? Je ne pense pas, l’image associée à ce dispositif est effectivement très négatif pour la marque, on pouvait s’attendre à mieux d’une agence comme Ogilvy – contacter des experts par exemple :-)

    J’ai déjà utilisé le callback dans une campagne pour adidas il y a 4 ans. à l’époque, le module technique n’existait pas, je l’ai fait développé pour l’opé par sellcast. Mais nous avions bridé les envois entre 9h et 22h, et le message c’était Omar & Fred qui l’avaient enregistré : http://www.linconscientcollectif.com/omaretfred.mov
    Article du journal du net : http://www.journaldunet.com/0612/061226-adidas.shtml
    Bilan : une campagne viral pour des baskets réussie, et l’objectif de vente doublé !

    Pour revenir à l’opé Nes, ça énerve les gens plus que de boire du café !

  45. zeni says:

    peut-être même qu’ils ont imaginé cette opé bien chiante pour être sûr qu’on en parle…

  46. Ange says:

    Ok, c’était donc ça le coup de tel que j’ai reçu ce matin. Belle opé foireuse en effet.

  47. […] Gaduman, un brin anxieux le matin […]

  48. PénélopejolieCoeur says:

    Franchement Nes abuse c’est même pas Georges au téletmême pas le courage de l’envoyer en barrista avec croissants. Petits joueurs chez Ogilvy :(

  49. […] : Même entreprise, autre couac… viral celui-ci, je vous invite à aller lire le billet de Gaétan ! Hallucinant non […]

  50. stephane says:

    Je compatis à 200% pour tous les “réveillés”, et suis avec attention la trainée de poudre que la marque et son agence vont laisser derrière eux. Prudemment, je retourne à mes recos de visibilité :-(

Newer Comments »